mardi 19 janvier 2010

La double vie d'Anna Song


La double vie d'Anne Song - Minh Tran Huy
Éditions Actes Sud (2009)

"La plus grande pianiste vivante du monde dont personne n'a jamais entendu parler", c'est ainsi que les mélomanes avertis parlaient d'Anna Song, qui vient de mourir d'un cancer à l'âge de quarante-neuf ans. Elle laisse à ses fans et aux autres une discographie composée de 102 CD, tous enregistrés sous le label Piano Solo, que dirige Paul Desroches, son mari, qui l'a soutenue dans la réalisation de cette oeuvre magistrale alors que sa santé se dégradait. Des interviews et de nombreux articles dans des publications spécialisées reviennent sur la vie de cette pianiste qui fut une enfant prodige.
Puis, quelques voix discordantes se font entendre, accompagnant une rumeur : Certains disques d'Anna Song ne seraient que des reprises d'enregistrements effectués par un autre pianiste, après avoir été légèrement retravaillés électroniquement . Des experts se mettent alors au travail, analysant tous ses disques, tandis que la presse cherche à joindre Paul Desroches. Mais après avoir assuré l'authenticité des enregistrements, il demeure introuvable.

Si Paul Desroches se cache des médias, c'est pour réserver au lecteur de ce roman sa version des faits. Il raconte sa rencontre avec Anna, alors qu'ils étaient enfants tous les deux : Lui orphelin vivant avec sa grand-mère et elle, née de parents vietnamiens, ayant fui leur pays. Grâce à Anna, Paul découvre la musique et le Vietnam, que la fillette ne connait que par les récits de sa grand-mère. Plus tard, alors qu'Anna a suivi ses parents aux États-Unis, Paul reste fidèle à cette amitié d'enfance, alors que les années passent et qu'il ne reçoit plus aucune nouvelle. Et puis le destin les remet en présence et le lien se renoue, plus fort encore que dans le passé. Pour faire apprécier au monde entier le talent de pianiste d'Anna, Paul la convainc d'enregistrer en studio les oeuvres qu'elle lui a fait aimer. Mais la maladie d'Anna va bouleverser ses projets.

La forme de ce roman, qui alterne les articles de magazines et les explications de Paul, m'a passionnée. Paul, enfant solitaire, est subjugué par Anna et par ses dons de musicienne. Il s'imprègne de son univers et de son histoire familiale, remplaçant ainsi la sienne, disparue avec la mort de ses parents. Et lorsqu'il retrouve Anna, il consacre son existence à lui offrir le destin de star qu'elle mérite à ses yeux, prêt à tout pour la protéger des critiques.
J'ai trouvé dans ce livre de très belles pages sur la musique, sur le Vietnam, sur la solitude et la perte des illusions. Paul érige à sa manière un autel à son amour perdu, de la même façon qu'Anna honorait l'autel dédié à son grand-père. Une histoire de passions, très émouvante, où la folie n'est pas très loin !


La fiche du livre sur le site de l'éditeur, qui permet d'en lire un extrait.

Les avis de Christine, de George Sand et moi, Papillon, Lily.
.

2 commentaires:

  1. Un roman qui me tente vraiment et comment résister à cette couverture superbe?

    RépondreSupprimer