samedi 23 mai 2009

L'ordre des jours

L'Ordre des jours - Gérald Tenenbaum
Editions Héloïse d'Ormesson - 2008

Solange gît sur un lit d'hôpital, blessée dans son corps, mais pas dans sa tête, en ce jour de mai 1958. Dans sa tête, justement, son père est là, Isy Mandel, qu'elle attend depuis la fin de la guerre, lui qui a été déporté et qui n'est toujours pas revenu. Même si Max Kling, compagnon de son père, qu'elle est allée chercher en 1946 à l'hôtel Lutétia, a fini par dire à Solange qu'Isy ne reviendrait plus, celle-ci ne peut se résoudre à accepter cette disparition, sans comprendre. Pendant ces années, qu'elle se remémore depuis sa chambre à l'hôpital, Solange a consacré toutes ses forces à rechercher la vérité. Elle est même allée jusqu'en Israël, où elle a trouvé des bribes d'information qui l'ont menée vers une nouvelle piste, la bonne cette fois mais pas sans danger.

C'est un très beau livre, à mon goût, qui promène le lecteur, à la fois dans l'espace, de la Lorraine à Israël et de la Pologne à l'Indochine, et dans le temps : de l'après-guerre à la fin des années 50. Mais cette promenade se fait dans le désordre, surtout pas dans l'ordre des jours, justement. Quelquefois, c'est déconcertant, surtout au début, mais reflète bien l'état dans lequel se trouve Solange.
Sa rencontre avec Simon, leur amour qui s'établit au fur et à mesure, un peu à la dérobée, tout cet aspect de la vie privée de Solange est raconté avec beaucoup de sobriété, comme si elle ne vivait pas vraiment cette partie de sa vie, toute son énergie étant concentrée dans la recherche de la vérité.
L'auteur sait à merveille recréer l'ambiance de ces années 50, quand tout manque, qu'il faut reconstruire une vie nouvelle sur les décombres du passé, dont on ignore encore les aspects les plus sombres. Et malgré cela, il arrive à insuffler parfois un peu de poésie et accompagner l'espoir.

Ce livre a reçu le prix Erckmann-Chatrian.

Les avis de : Cathulu, Laurence, Aifelle, Papillon, Florinette, Caro[line] et Uncoindeblog.

La fiche du livre chez l'éditeur, qui permet de télécharger le premier chapitre.

1 commentaire:

  1. C'est une belle et bouleversante histoire, j'ai vraiment beaucoup aimé !

    RépondreSupprimer